A socio-historical perspective on the positional and presential contradictions of Burkinabè and Senegalese women in politics.

Main Article Content

Ndeye Astou NDIAYE https://orcid.org/0000-0002-3141-6506

Keywords

Political presence and participation, women and politics, pre-coloniality, Africa and organization

Abstract

Political science has been dealing with the object "woman" since the mid-1950s, along with the variable "sex" in political behavior, and this article claims to be part of the field of political sociology, but also of feminist studies in Africa. Its objective is to come back, from a historical point of view, on the possibility of a considerable presence and position of women in Burkina Faso and Senegal while emphasizing the existing controversies which divert them in a first time, from the political scenes and to have, in a second time, a situation answering the legality. This reflection wonders therefore about the existing contradictions of the presence and the political position of the Burkinabe and Senegalese women?


Certainly, the observation made in these two countries for which we have an intuitive discernment, points out the historical dynamism of women in the fight for the acquisition of their rights, notably political. Only internally, it is also perceptible that clear efforts remain to be made both in terms of the presence of women on the political scene and in terms of positions or places occupied within parties or in nominative and elective functions.

Abstract 22 | PDF Downloads 11

References

ADLER, Alfred, (2007) « Initiation, royauté et féminité en Afrique noire. En deçà ou au-delà de la différence des sexes : logique politique ou logique initiatique ?», L’Homme 3(183). https://doi.org/10.4000/lhomme.9181
AMADIUME, Ifi,( 1987), Male Daughters, Female Husbands. (Gender and Sex in an African Society, Zed Press, London.
AMSELLE, Jean-Loup (2011) « L’Afrique a-t-elle « inventé » les droits de l’homme ? », Syllabus Review, 2 (3).
BACHOFEN, Johan Jakob, (1996), Le droit maternel : Recherche sur la gynécocratie de l’antiquité dans sa nature religieuse et juridique, Traduit de l’Allemand par Etienne Barilier. Lausanne, Ed : L’Âge d’homme, In : Les Cahiers du GRIF, Hors-Sérien°2. Âmes fortes, esprits libres. pp. 198-199.
BACHOFEN, Joharin. J., (1948) Das Mutterrecht. Eine Untersuchung uber die Gynaiko- kratie der alten Welt nach ihrer religiôsen und rechtlichen Natur, Stuttgart 186 Gesammeite Werke, vol. II et III, ed. p. Karl Meuli, Basel.
BENSEDDIK, Nacéra (2009), « Manus lanis occupate… ». Femmes et métiers en Afrique. In: Antiquités africaines, 45, pp. 103-118. https://doi.org/10.3406/antaf.2009.1492
BLAIS, Mireille, MARTINEAU, Stéphane (2006) « L’analyse inductive générale : description d’une démarche visant à donner un sens à des données brutes », Recherches qualitatives,26, p.3. https://doi.org/10.7202/1085369ar
BONNET, Margaux (2013), « Les femmes du monde arabe et musulman : à l’Est, du nouveau ? », Les Cahiers de l’Orient, vol. 109, no. 1. https://doi.org/10.3917/lcdlo.109.0099
BOURDIEU, Pierre, (1990), La domination masculine, in : Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 84, Masculin/féminin-2. pp. 2-31. https://doi.org/10.3917/arss.p1990.84n1.0002
BOURDIEU, Pierre, le Sens pratique, Les Éditions de Minuit, 1980, 500 p.
COHEN, Antonin, Bernard Lacroix, Philippe Riutort (dir.) (2009), Nouveau manuel de science politique, La Découvert, coll. « Grands Repères.
COLLIN, Françoise, (1995) « La raison polyglotte ou pour sortir de la logique des contraires ». In La place des femmes. Les enjeux de l’identité et de l’égalité au regard des sciences sociales, avec la coll. de Ephesia (groupe) et de la Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes, p. 669 – 677, La Découvert. https://doi.org/10.3917/dec.ephes.1995.01.0669
COMBESSIE, Jean-Claude, (2007), La méthode en sociologie, Ed. La Découverte, Paris. https://doi.org/10.3917/dec.combe.2007.01
CORCUFF, Philippe, (2017), Les nouvelles sociologies. Entre le collectif et l’individuel, Armand Colin, séries : « 128 », 3e Ed., 127.p
DELACAMPAGNE Christian (2002), Histoire de l’esclavage. De l’Antiquité à nos jours, Paris, Le livre de poche.
DESCARRIES, Francine, (1983), L’école rose... et les cols roses. La reproduction de la division sociale des sexes. Montréal : Éditions coopératives, Albert Saint-Martin et Centrale de l’enseignement du Québec, 128 p.
DIOP, Cheikh. A., (1982), L’Unité culturelle de l’Afrique noire : Domaines du patriarcat et du matriarcat dans l’antiquité classique, Ed. Présence Africaine, Coll. Poche, 2e édition, p. 220.
DIOP, Fatou (1998) « Bilan des politiques et perspectives sur la problématique des femmes au Sénégal : l’intérêt de l’analyse du genre ». Africa Development, Vol. XXIII, n° 3 & 4, Dakar, p.121 à 133.
DIOP, Thierno, (2021), Démocratie et Droit de l’Homme. Nouveaux pièges pour l’Afrique, Ed. L’Harmattan, p.160,
DJIBO, Hadiza, (2001 La participation des femmes africaines à la vie politique. Les exemples du Sénégal et du Niger. Ed., l’Harmattan, Coll. Sociétés africaines et diaspora, p.424.
DOGAN Mattei, PELASSY, Dominique, (1982) La sociologie politique comparative. Problèmes et perspectives, Paris, Economica, 218 p.
DUBY G. et PERROT M., (1992) « Femmes et histoire » sous la direction, Plon Paris La Sorbonne, 13-14
ELIAS, Norbert, (2003) La civilisation des mœurs, Ed. Pocket, Coll. Poche, p. 512.
EVANS-PRITCHARD, Edward, E., (1973), “Some Notes on Zande Sex Habits” American Anthropologist, vol, 75, n° 1, pp.171-175. https://doi.org/10.1525/aa.1973.75.1.02a00100
FALL, Rokhaya, (1974) « Femmes et pouvoir dans les sociétés nord sénégambiennes », communication présentée à l’atelier Héritages historiques et processus de démocratisation en Afrique, Bamako, 26‑29.
FAVRE, Pierre, (2005) Comprendre le monde pour le changer, Paris, Presses de Sciences Po. https://doi.org/10.3917/scpo.favre.2005.01
FILLIEULE, Olivier, et Lilian Mathieu (2020), « Structure des opportunités politiques », Olivier Fillieule éd., Dictionnaire des mouvements sociaux. 2e édition mise à jour et augmentée. Presses de Sciences Po, pp. 573-580. https://doi.org/10.3917/scpo.filli.2020.01.0573
FIRESTONE, Shulamith, (1970), La dialectique du sexe : Le dossier de la révolution féministe. Trad. de l’Américain par Sylvia Glead. Paris : Stock, p. 306.
FROIDEVAUX-METTERIE, Camille, (2015), La Révolution du féminin, Paris, Gallimard, Coll. Bibliothèque des Science humaines, p.384
GAKUNZI, David, (1991) Thomas SANKARA, « Oser inventer », la parole de SANKARA (1983-1987), New-York et Paris, Pachfinder et l’Harmattan, pp.63-66.
GOERG, Odile, (2005), « Femmes africaines et politique : les colonisées au féminin en Afrique occidentale », Clio n° 6, 1997, Femme d’Afrique. https://doi.org/10.4000/clio.378
HAMEL, Jacques, (1998) Défense et illustration de la méthode des études de cas en sociologie et en anthropologie : quelques notes et rappels, Cahiers internationaux de sociologie, p.128
HEINICH Nathalie, (2006) « La sociologie à l’épreuve des valeurs », Cahiers internationaux de sociologie. https://doi.org/10.3917/cis.121.0287
ILBOUDO, Monique, (2020), « Démocratie, droits et libertés au Burkina Faso ». 2020.
IRIGARA Y, Luce, ( 1977), Ce sexe qui n’en est pas un. Ed. Minuit, 217 p.
LIAUZU, Claude, (2004), Colonisation : droit d’inventaire, Paris, Colin, p. 198
LIDDINGTON, Jill, NORRIS, Jill, (2018), Histoire des suffragettes radicales : Le combat oublié des ouvrières du nord de l’Angleterre, Libertalia, coll. « Ceux d’en bas », 551 p.
LUMUMBA- ASSIE, N’Dri Th., (1996), Les Africaines dans la politique : femme baoulé de Côte-d’Ivoire. Paris, L’Harmattan, 206 p.
MAALOUF, Amin (1998) « Les Identités meurtrières » Paris, Grasset.
Mbodj, Mamadou, « The Abolition of Slavery in Senegal, 1820-1890: Crisis or the Rise of a New Entrepreneurial Class ? », in Klein M. (ed), Breaking the Chains, Univ. Of Wisconsin Press,1993, 222p., pp. 197-211
MBOW Penda, (1999) « Hommes et Femmes entre sphères publique et privée » Bulletin du CODESRIA, Dakar, 1 et 2 ;
MCADAM, Doug., TARROW, Sydney et TILLY, Charles., (2001), Dynamics of contention. Cambridge University Press. 387 p. https://doi.org/10.1017/CBO9780511805431
MEDEVIELLE, Geneviève, (2008), « La difficile question de l’universalité des droits de l’homme », Transversalités, vol. 107, no. 3, pp. 69-91. https://doi.org/10.3917/trans.107.0069
NGOM, Saliou, 2021), Femmes et politiques au Sénégal. Les dynamiques imbriquées d’inclusion-exclusion de l’indépendance à nos jours, Ed., l’Harmattan, Coll., Études africaines.
PUTNAM Hilary, (1984) « The Craving for Objectivity », New Literary History. https://doi.org/10.2307/468853
RADCLIFFE-BROWN, L. A.R, FORDE, Daryll, (1954), Systèmes familiaux et matrimoniaux en Afrique, In : Population, 9ᵉ année, n°2, p. 363. https://doi.org/10.2307/1525078
SARR, Fatou Sow, (1998), L’entrepreneuriat féminin au Sénégal : la transformation des rapports de pouvoir, Paris, l’Harmattan.
SEN Amartya, 1999, Development as freedom, Oxford et New York, Oxford University Press.
SOULÉ Bastien, (2008), Observation participante ou participation observante ? Usages et justifications de la notion de participation observante en sciences sociales, Recherches qualitatives, Vol. 27, pp. 127-140. https://doi.org/10.7202/1085359ar
THIAM, Awa, (1978), anthropologue, femme politique et autrice de Parole aux négresses.
TOURAINE, Alain., (1997), Pourrons-nous vivre ensemble ? Égaux et différents, Paris, Fayard.
WANLIN, Philippe (2007), « L’analyse de contenu comme méthode d’analyse qualitative d’entretiens : une comparaison entre les traitements manuels et l’utilisation de logiciels », Recherche qualitative, Actes du colloque bilan et prospectives de la recherche qualitative, Hors-Série, n° 3.
WEBER, Max (1959), Le Savant et le Politique, Paris, Plon.